Engagez vous qu’il disait…

En fin d’année, j’ai décidé d’arrêter d’attendre que la vie s’arrange toute seule et de me bouger un peu (il était temps à 30 ans). Résultat : de gros changements en cours dans ma vie professionnelle et une envie irrépressible de m’engager davantage (re il était temps à 30 ans). J’ai donc fait le tour des associations dans ma région, je voulais allier un engagement social et écologique (nettoyer les plages des réfugiés par exemple, ok pas drôle)

J’ai donc fait quelques recherches, car ce n’est pas si simple.

 

Quand j’ai commencé à me renseigner, j’imaginais un peu ça comme ça :

 

FullSizeRender(5)

 

Je pensais naïvement que le monde entier serait R.A.V.I d’avoir une nouvelle recrue, j’étais à fond, les cheveux dans le vent, la motivation en bandoulière… et puis la réalité m’a un peu remise à ma place…

Car il faut déjà trouver une association qui corresponde à nos envies, nos combats, nos idéaux, une association qui cherche des bénévoles, qui propose des actions à des plages horaires conciliables avec les nôtres, des activités compatibles avec nos compétences et qui n’est pas à l’autre bout du monde…

Et après tout ça on se rend compte que finalement,  il y a beaucoup d’associations qui ne recherchent pas de bénévoles ou qui ont des besoins très ponctuels. Alors que moi je voulais un engagement régulier comme 1 ou 2  heures par semaine entre 18h17 et 20h02 (le Graal du bénévole)…

FullSizeRender

Autre point noir, quand on n’a pas de noms d’associations en tête ce n’est pas forcément simple d’en trouver une, car on ne sait tout simplement pas où chercher.

Il y a avait bien cet événement auquel on avait contribué avec ma boite : Tous Lyonnais Tous Solidaires mais la prochaine édition étant en octobre, ce n’était pas très pratique pour moi. Finalement en farfouillant sur l’océan infini du net, en en parlant autour de moi et en faisant une ou deux manifs en lien avec ce qui m’intéressait j’ai fini par avoir quelques pistes.

Pour la 1ere asso, ça c’est fait bien avant toutes mes nombreuses recherches et beaucoup plus facilement puisqu’elle a pignon sur rue et que je savais que je voulais en faire partie depuis des tas et des tas d’années : Greenpeace. Pour la partie écologie c’est bon !

L’autre association je l’ai découverte par le bouche à oreille, je suis allée voir par curiosité et j’ai  trouvé le concept vraiment sympa. Singa, met en relation des réfugiés avec des citoyens lambda comme vous et moi, afin de s’enrichir mutuellement et de filer un coup de pouce pour faciliter leur intégration. Quand vous débarquez à l’étranger c’est toujours appréciable d’avoir quelqu’un avec qui boire un café, pratiquer la langue, visiter les incontournables de la ville, découvrir les bons plans… Ça c’est une des partie de Singa, celle que je fais pour le moment et qui m’a fait découvrir deux afghans hyper sympas 🙂 Mais Singa c’est beaucoup plus, n’hésitez pas à assister à une des réunions d’information pour en savoir plus (Lyon, Paris et ailleurs !)

 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

 

 

Tout ça pour vous parler de mon weekend 🙂 Un weekend militant partagé entre emmerder casser les pieds de Petit Navire et emmerder casser les pieds de Monsanto (casser les pieds à ou de quelqu’un ??).

 

Alors les photos de la 4e marche annuelle internationale contre Monsanto (Bayer etc…) sont sous presse et devraient être sur le blog courant semaine pro et concernant Petit Navire, voici quelques infos sur l’action GreenPeace :

« Nous avons nettoyé les rayons de Carrefour Confluence des boîtes de thon de Petit Navire.
Dans quinze villes de France, pendant plus 100 heures, nos militants ont pris dans leurs filets des milliers de boîtes de thon afin de dénoncer symboliquement l’utilisation massive des dispositifs de concentration de poisson (DCP) par la marque..
Un grand merci à tous les bénévoles qui ont donné de leur temps pour rendre possible cette action ! »
Vous aussi rejoignez le mouvement, demandez à Petit Navire de mettre fin à ses pratiques de pêche destructrices ! Rendez-vous ici pour en savoir plus.

 

Il y a différentes actions en cours en ce moment « contre Petit Navire » :

  • Depuis plus de 5 semaines, un des bateaux de Greenpeace, l’Esperanza, navigue dans l’océan Indien pour récupérer les Dispositif de Concentration de Poissons (DCP).
  • Lundi 23 mai 2016, 25 activistes de Greenpeace ont bloqué l’accès de l’usine Petit Navire à Douarnenez pour dénoncer les méthodes de pêche du numéro un français du thon en boite.

 

Je vous laisse avec quelques photos de notre participation lyonnaise (j’étais à la bonne place, derrière l’objectif 🙂 ) et admirez nos t-shirt « Petit Navire, le bon goût du carnage« .

 

 

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 27th, 2016|Ecologie|3 Comments

Happy mardi !

On est mardi ! Et le mardi on a envie de…. ? D’être vendredi ? D’être en vacances ?

Patience on est bientôt en juin, l’été s’en vient… les voyages, la plage, les siestes, les mojitos, les barbecues, les parties de canasta à l’ombre, le sable qui brûle la plante des pieds, les grasses matinées, les randonnées, les découvertes…

En attendant et si on se roulait dans l’herbe ? Voilà un plaisir régressif qui coûte rien et fait du bien 🙂

Vous avez oublié comment faire ? Voici un petit guide pas à pas :

 

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 24th, 2016|Non classé|5 Comments

A venir

A venir, les photos de la manif contre Monsanto qui s’est déroulée hier à Lyon et dans de nombreuses villes à travers le monde.

Un premier aperçu avec cette joueuse de Batucada maquillée en « Santa Muerte » :

manif

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 23rd, 2016|Non classé|3 Comments

Week-end ?

FullSizeRender(4)

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 20th, 2016|Non classé|0 Comments

Ecologisons nous, 1

Aujourd’hui, je laisse la parole à Mary ! Je vous avais promis des petites choses pour « écologiser » sa vie, et bien ça commence ici :

Bonjour ! Je suis Mary.

Je ne suis pas une star, ni une artiste, ni une philosophe…

« Mais alors, me direz-vous, qu’est-ce que tu fais là à nous écrire, petit être insignifiant ? »

Insignifiant ?! …Hmm oui, mais pas tant que ça. Car comme chacun d’entre nous, je fais des gestes qui comptent.

Je suis une maman en voie vers le zéro déchet.

En novembre dernier, après avoir versé toutes les larmes de mon corps devant Terra, de Yann Arthus-Bertrand, je poursuivais ma soirée  » Spécial écologie  » avec un reportage intitulé  » Ma vie zéro déchets « .

Et là, bim !! L’évidence m’est tombée dessus. Entre la sensation d’impuissance face à la situation écologique de la planète et l’aberration de notre société devenue complètement jetable, j’ai trouvé mon champ d’action : ma famille, mon chez-moi, mon quotidien.

Adieu tampons et serviettes hygiéniques ; une coupe menstruelle vous remplacera avantageusement.

Adieu sachets plastiques ou sacs en papier ; je m’arrange pour avoir toujours un sac en tissu sur moi.

Adieu barquettes et papiers sulfurisés ; mon gentil boucher met tout ce que je lui demande dans les petites boites que je lui présente.

Adieu mouchoirs en papier et cotons à démaquiller ; je vous remplace par des textiles que je peux laver et réutiliser.

Adieu, sur-emballages ; j’achète tout en vrac, directement dans mes bocaux, et en plus c’est bio !

Bocaux

Alors oui, tout cela crée parfois des situations cocasses… On n’est pas des masses à se peser avec nos poubelles (ça donne des repères) et à s’étaler de l’huile de pépins de raisin sur le visage (en bouteille en verre, s’il vous plaît) pour remplacer les crèmes de jour en tubes plastique.

pesee

Et puis, il faut que le reste de la famille suive, ce qui n’est pas gagné d’avance… Mais qu’importe ! Mes gestes comptent dans le bon sens. Petit pas par petit pas, nos poubelles s’allègent, et notre poids écologique aussi. Et pour l’instant, ce que nous faisons ne nous demande pas tellement d’efforts.

Alors… qui veut avancer avec nous ?

vinasse

 

A bientôt pour d’autres astuces écolos !

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 19th, 2016|Non classé|0 Comments

Joyeux mardi is back !

Je suis impardonnable ! Beaucoup de retard, des problèmes techniques pour le blog et un petit arrêt maladie de derrière les fagots, mais me voilà de retour ! Et pas avec n’importe quoi… avec un shooting très bizarre intitulé, « et si je jetais un drap sur mon chien ? » voilà voilà… Et bien on lui donnerait le bon Dieu sans confession non ? 😉

Je suis de plus en plus folle, je sais.

Quoi qu’il en soit, ça devrait vous faire sourire en ce début de semaine (semaine de 4 jours !!!), alors bon mardi à tous !

 

IMGP2589

IMGP2592 copie

IMGP2605

 

 

 

 

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mai 17th, 2016|Non classé|0 Comments

Les joies du mariage…

Ce week-end nous avons fait un petit aller retour express au nord de Paris, pour le mariage de ma cousine. D’ailleurs pour ceux que ça peut intéresser,  la soirée a eu lieu dans un décor absolument renversant, au manoir de Corny (dans l’Eure). La salle de réception, avec sa double charpente d’origine (apparemment unique en France) est vraiment spectaculaire ! Le jardin est aussi idéal pour faire des photos. (Bien sur je n’avais pas mon appareil photo ce jour là).

 

IMG_4564

Ce mariage, vraiment réussi, m’a évidement rappelé le mien… je me suis donc plongée dans mes archives, et j’ai retrouvé quelques dessins fait pour l’occasion.

 

L’exercice difficile de la coiffure (je suis toujours en colère contre la coiffeuse) :

 

 

La joie des préparatifs et des nuits sans sommeil précédant le jour J.

Nuits sans sommeil ? Pas pour tout le monde vraisemblablement !

 

dodo

 

1mariageraaaah

 

Et surtout le jour J enfin arrivé, ce dont je me souviens le plus, c’est ce tourbillon, cette course effrénée !

« Bonjour tata Josette !, comment vas-t… » impossible de finir une phrase, on est systématiquement attrapé par « elle où la mariée ? faut faire une photo là ! », « comme tu es belle ma chérie !!! », « viens dire bonjour à tonton Jacot, ça fait si longtemps ! » etc, etc, jusqu’au lendemain, ou sans ta robe et ta coiffure (ratée) plus personne ne te reconnaît.

Autre truc amusant, quand tu es la mariée, tu peux faire n’importe quoi, TOUT le monde trouve ça génial. L’arrivée « wouaaaaah ! », la sortie « ouaiiiiiis !!! », le jeté du bouquet « hiiiiiiiiiiiiiiiiii ! », un mouvement de danse, n’importe lequel « clap clap trop biiiiennnnn !!! » etc, etc, jusqu’au lendemain, ou sans ta robe et ta coiffure (ratée) plus personne ne te reconnaît.

3lebal4vivemariée

 

 

Le lendemain par contre, tu fais moins la maline, tu as dormi 13 min, tu as passé 4h27 à enlever les épingles de tes cheveux et au brunch ta grand-mère te dit  « Quand même c’était autre chose avec tout ton attirail, la belle robe, la coiffure… » ^_^

lendemain

 

Aaah les joies du mariage ! Un vrai moment de bonheur, que tu n’as pas du tout envie de revivre (préparatifs, angoisses, tourbillons, rien mangé, trop d’émotion…) mais qui restera gravé à jamais dans ta mémoire.

 

Après tu te sens comme ça (oui j’avais les cheveux longs à l’époque) :

plustard

 

 

ps : choisissez une robe au charme intemporel, pas comme moi ! Parce que quelques années plus tard, ça pique les yeux !

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | avril 14th, 2016|Non classé|9 Comments

Happy Tuesday

icecream

Pour ce Mardi, j’ai envie d’un peu de douceur, de couleur et de gourmandise…

Je ne sais pas si vous avez vu la météo mais ici il fait beau, il fait chaud, les oiseaux et les amoureux se bécotent sur les bancs publics, le printemps est vraiment là. Et moi quand le soleil me chauffe le dos j’ai très vite envie d’une glace !

Dites-moi que ça ne vous donne pas envie …? 🙂

Bonne dégustation !

Abonnez-vous au tableau Happy tuesday de UnPeuPlusLoin sur Pinterest.

N’hésitez pas à suivre UnPeuPlusLoin sur Pinterest, amour, douceur et chatons à profusion !

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | avril 12th, 2016|Non classé|0 Comments

Joyeux mardi !

Non non je ne vous oublie pas ! C’est un peu rempli en ce moment, je n’ai pas encore pris le temps de trier les photos d’Amsterdam, où nous étions pour le week-end de Pâques, ce week-end c’était famille en Haute-Savoie (frangin expat’, neveux, nièces, belle sœur, beau frère, fromage, champagne et montagne) je n’ai pas eu beaucoup de temps non plus. La semaine dernière j’ai pris une aprèm pour aller photographier le nouveau né d’une ami, j’ai donc du pain sur planche en terme de triage, sélectionnage, retouchage photos, mais j’y crois ! (Sans compter le mariage de ma cousine ce week-end…!)

mardi

Pour ce « Joyeux mardi » j’ai envie de partager avec vous un petit texte de Martha Medeiros, écrivain brésilienne. Parce qu’en début de semaine, il faut se donner du courage et de l’énergie pour avancer et pour oser ! Ce n’est pas de la grande poésie, plutôt à ranger dans la catégorie « bouillon de poulet pour l’âme » comme disent les québécois. mais on s’en fiche, ça fait du bien et c’est mardi.

Pour l’anecdote, ce texte circule sur le net en plein de version différentes et est bizarrement apparenté à Pablo Neruda… J’ai cherché à mettre la traduction la plus proche de l’originale.

« Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à porter une nouvelle couleur
Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement celui qui fait de la télévision son guide

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
celui qui préfère le noir au blanc, les points sur les ‘i’ à un tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fuit les conseils sensés.

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement celui qui passe ses jours
à se plaindre de sa mauvaise fortune ou de la pluie incessante.

Il évite la mort celui qui se rappelle qu’être vivant requiert un effort bien plus important que le simple fait de respirer… »

Martha Medeiros: A Morte Devagar

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | avril 5th, 2016|Non classé|2 Comments

Joyeux mardi !

Bonjour à tous !

 

En attendant de vous raconter mon long week-end à Amsterdam, voici un petit shooting tout doux pour bien débuter la semaine (4 jours la semaine yeah !)

Alors bon mardi à vous !

 

IMGP1103 copie IMGP1085 copie IMGP1127 IMGP1053 copie IMGP1111 copie IMGP1062 copie IMGP1061

« que le métier de modèle est épuisant ! »

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | mars 29th, 2016|Non classé|1 Comment