La photo de famille…

Aujourd’hui quelque chose d’un peu différent… pas de Milford ni de week-end où on meurt de froid, mais une séance photo de cet été, pour se réchauffer.

Une amie m’a gentiment prêté sa petite famille pour que je puisse me faire la main sur la photo d’enfant.

1er constat : un enfant bouge trop beaucoup

2e constat : un enfant est moins malléable qu’un chien

3e constat : les croquettes ne marchent pas sur un enfant

On rigole, mais ce n’est pas de la tarte comme sujet ! Mais ce fut une super expérience et j’ai découvert un tout nouvel univers.

Je vous livre ici quelques photos de cette séance (merci aux parents) et quelques coups de pouces pour ceux qui seraient intéressés pour se lancer.

  • Privilégiez les photos en extérieur.

Pourquoi ? Vous n’aurez pas de problème de recul pour vos photos, moins de problème de luminosité, pas de problème d’arrière plan…

  • Voyez ça plus comme un reportage que comme une séance portrait.

Pourquoi ? C’est ma façon de travailler, je privilégie les photos non posées. Cela permet aux enfants de s’amuser et de ne pas bouder parce qu’ils n’ont pas envie de faire telle ou telle pause…

  • Briefez les parents.

Pourquoi ? Ils veulent bien faire (et c’est bien normal), mais ils auront tendance à vouloir coacher leur progéniture « mais souris ! » « regarde la photographe » … Les parents sont vos alliés pour prévoir des activités, préparer un goûter… mais si vous voulez éviter de braquer les enfants, laisser les jouer tranquillement en essayant de capter un peu de cette magie. Plus ils auront d’interactions avec différentes personnes moins ils écouteront.

  • Accessoirisez (mais pas trop).

Pourquoi ? Des bulles, des ballons, des confettis… mais attention à ne pas prévoir trop de choses. Gardez en tête que les enfants doivent être naturels, afin d’immortaliser des souvenirs qui leur ressemble.

  • De la couleur.

Pourquoi ? Briefez les parents à l’avance et demandez leur de prévoir des tenues dans des tons de couleurs assortis. Attention, évitez les t-shirts à motif « Disney ». Privilégiez ce qui est neutre, classique et intemporel. Une couleur change complètement l’atmosphère d’une photo. Si vous aimez les ambiance douce et pleine de poésie, privilégiez les couleurs neutres (comme le beige, ou le rose poudré).

  • Point trop n’en faut.

Les enfants sont déjà excités par votre venue, ne surchargez pas l’après-midi. Une ou deux heures de photos sont amplement suffisante. Ne changez pas d’activité toutes les 10 min, au risque d’exciter et de fatiguer davantage les enfants (et vous). Détendez-vous, amusez-vous ! 🙂

Ceci n’est que mon retour d’expérience, faites vos propres expérience et n’hésitez pas à les partager sur la page facebook ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | décembre 9th, 2016|Non classé|4 Comments

Joyeux mardi !

Bonjour à tous !

La semaine dernière je vous présentais mes photos pour le challenge hebdomadaire (suite à mon workshop anglais, chaque semaine la photographe Elke Vogelsang nous donne une thématique et nous avons la semaine pour faire une photo), et je vous proposais de participer. La thématique était « négative space » et c’était l’occasion d’envoyer une photo qui ne comporte pas forcément de canidé, histoire de changer un peu.

Mais avant de vous montrer vos magnifiques photos, place au Joyeux Mardi habituel !

Et cette semaine nouvelle thématique : « ce que préfère faire votre animal »…

L’embarras du choix avec Milford !

Évidement il a une passion pour : creuser des trous et chercher des mulots ; nous lécher la figure ; se promener ; manger de la soupe (oui c’est un peu bizarre je vous l’accorde)…

imgp0758

img_0265

imgp8317

 

Et voici ma participation de la semaine : Milford adore ma soupe potimarrons, patates douces, lait de coco.

imgp8217bis

Une magnifique installation dans ma cuisine en bazar…

behindthescenemilford

 

On a aussi fait une séance câlins 😉 :

Place à vos photos !

Le thème était donc « negative space », l’occasion de sortir d’un cadrage « classique », en laissant respirer son sujet. Soit en le décentrant, soit en « dézoomant ». Je vous laisse voter pour votre photo favorite, dans les commentaires ou sur facebook, le gagnant remportera un magnifique lot, pas 2, pas 3, ni 4, mais UNE photo de Milford dédicacée.

Wahou ! A-M-A-Z-I-N-G isn’t it ? 🙂

Merci pour votre participation ! ♥

Alis de K9_photography avec Katana et Cannelle posant devant le château de Chillon, en Suisse.

alis

 

Rémy de C&R photo, avec sa vue sur les Alpes.

croix-alpes

 

Et Elo Dit de Des yeux à la photo, avec cette photo prise en Croatie au port de Senj.

elodit

 

Bonne semaine à tous !!!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | décembre 6th, 2016|Les mardis, Milford|2 Comments

Promenons nous dans les bois… confessions intimes…

L’automne est vraiment une saison que j’adore… Enfin ça c’était surtout avant d’arriver à Lyon. L’automne en montagne c’est vraiment magique, en ville, nettement moins. Mais où sont les arbres ???!!! Enfin c’est comme l’hiver en ville, quel intérêt ? Par contre le printemps et l’été en ville, ça c’est bien ! Boire un verre en terrasse, ça c’est de la belle invention. 🙂

Tout ça pour vous dire, et avec votre esprit clairvoyant, vous l’aurez remarqué je n’en doute pas, que l’automne est en train de se faire assommer d’un coup sec par l’hiver (avec 20 petits jours d’avance tout de même).

J’ai donc eu envie de partager avec vous, une séance photo qui date de l’automne dernier, et qui a changé ma vie. Oui carrément. 😉

imgp84382016

Cette séance je l’ai faite avec le talentueux Alexandre Deschaumes, et ce workshop (au delà de coûter un bras) m’a énormément appris. Je considère qu’à partir de ce jour là, beaucoup de chose ont changé dans ma façon de photographier « le monde ». Je prends mon temps et j’arrive mieux à saisir ce qui fait la différence entre une bonne et une très bonne photo (ce n’est pas pour autant que je réussis à faire de très bonnes (ou même bonnes) photos à chaque coup). Peut-être que pour vous il n’y a pas de différence entre maintenant et le début de ce blog (ou même mon ancien blog pour ceux qui l’ont connu), mais de mon côté je sens bien que ma démarche et ma façon de procéder est très différente. Ce fut comme un declic. (déclic – photo : ahahah !)

imgp8107

J’ai toujours aimé la photo, j’ai un reflex depuis l’âge de 14 ans et à 6 ans je voulais être « reporter photographe » (parce que c’est ce qui ce rapprochait le plus d’aventurier). Bon pour quelqu’un qui fait des crises d’angoisse dès qu’elle ne dort pas chez elle, c’est pas gagné… 😉

imgp83762016

C’est amusant comme la vie vous fait prendre de gros détours avant de vous ouvrir une petite trappe et de vous projeter droit dans l’inconnu, mais au plus près de vos rêves les plus fous. Et très sincèrement, que ma reconversion marche ou échoue lamentablement, ce n’est pas la question. La seule chose qui m’importe, c’est « oser« . Cette décision de quitter mon boulot, continue de me remplir de joie et d’un intense sentiment de liberté. Ce qui certes, ne nourri pas son homme.

Mais en attendant de réussir ou de rater cette fameuse reconversion : j’avance, je respire, je teste, je touche du bout des doigts mon rêve et je me fabrique une vie sans regret. (et sans beurre dans les épinards, mais je m’en fiche je n’aime pas les épinards).

Là je relis ce que j’ai écrit et ça n’a plus aucun rapport avec l’automne. Mais bon tant pis, un peu de spontanéité que diable ! 😉

Mais en fait ces deux photos en noir et blanc illustrent bien ce que je ressens : avancer, parfois à tâtons, mais avancer avec la conviction inébranlable d’être sur la bonne route (parfois un peu casse gueule certes).

Voilà, c’est exactement ce que je ressens.

imgp82532016bwbiscontrast

imgp8172

Bon j’espère que je n’aurai pas perdu la moitié de mon lectorat avec mes réflexions très personnelles ! 🙂

Pour voir la suite de la séance photo avec Alexandre, c’est aussi ici !

♥ Bon week-end à tous ! ♥ Pelotonnez vous bien au chaud ! ♥

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | décembre 2nd, 2016|Autres, Le quotidien, Non classé, Photos|6 Comments

Joyeux mardi !

Salut à tous !

Je suis très heureuse parce que mon article dijonnais a eu un succès fou 🙂 ! Même « Nostalgie Dijon » l’a liké ! C’est le début de la gloire…! Plus sérieusement, je suis contente de voir qu’en se faisant un peu de pub auprès des bons interlocuteurs, il y a de nombreux retours positifs. C’est une bonne source de motivation. Alors maintenant que plus de 5 personnes viennent sur ce blog, je compte sur vous pour participer au challenge photo. Qui sait peut-être qu’un scout canin repérera votre chien et en fera le « next top model » royal canin ?

Alors cette semaine le thème est « negative space » comprenez : l’art de décentrer son modèle.

Je ne vais pas vous mentir, mon idée était bien plus sympa dans ma tête. (Oui je sais c’est souvent comme ça.) Mais je suis malade comme un chien (ahahah) alors ça compte comme excuse ?

Voici donc ma participation pour cette semaine :

envoyez moi les vôtres (sur facebook où dites moi que vous souhaitez participer en commentaire).

Et juste pour le plaisir je vous remets cette photo, que j’aime beaucoup et qui colle bien au sujet du jour :

IMGP9301 (1980x1316)

Moi je retourne sous ma couette avec advil, grog et mouchoirs. #MesMeilleursAmis

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 29th, 2016|Les mardis, Milford|0 Comments

Week-end à Dijon

Bonjour à tous, le week-end dernier nous avons exploré Dijon, le temps d’un week-end familial.

Pourquoi Dijon ? Il se trouve que c’est plus ou moins à mi-chemin de l’Alsace, de Lyon et de la Haute Savoie ou vivent parents, sœur, neveu et nièce. Je ne compte pas mon frère, qui lui vit au Canada, sinon il fallait faire ce week-end au milieu de l’Atlantique, ce qui est sympa mais moins pratique.

Dijon en outre, c’est une très belle ville, avec beaucoup de très bonnes caves. Caves qu’on a même pas eu le temps de faire. 🙁

On avait un gîte vraiment dingue, en plein centre piétonnier. A deux pas des halles et du palais des Ducs de Bourgogne (que je n’arrête pas d’appeler « le palais des doges » – oui je confonds Venise et Dijon et alors ?)

imgp6846-copie

imgp6850-copie

Alors qu’est ce qu’on peut faire à Dijon (avec deux enfants) et sans voiture ?

Par exemple, une visite guidée ? Ça vaut le coup car Dijon à conservée une grande partie de ses bâtiments médiévaux, et recèle de petites merveilles qui prennent sens avec quelques explications. Bon le problème, c’est que notre guide parlait tellement doucement que l’on n’entendait rien. Sinon vous pouvez toujours faire un des parcours « de la chouette », qui sillonnent les pavés dijonnais. Vous trouverez les infos à l’office de tourisme.

Capitale du duché de Bourgogne aux XIVe et XVe siècles, qualifiée de ville aux cent clochers, Dijon est l’héritière d’un riche patrimoine historique et architectural, sans oublier : gastronomique ! (Très important ça !) Pour l’anecdote, l’expression « ville aux cents clochers », est une expression attribuée à Mark Twain, qu’il aurait utilisé pour décrire Montréal en 1881…

Après la visite, vous pouvez, vous balader aux halles, qui sont magnifiques ! Faire votre marché, rentrez cuisiner un peu, ou grignotez sur place. Inscrites aux monuments historiques depuis 1975, les halles centrales de Dijon sont d’architecture métallique bâties à partir de 1868. 13 mètres de haut et 4 400m²… (Y a du choix quoi…) 🙂

imgp6910txt

Vous pouvez, pour digérer, visiter le musée des Beaux Arts, installé dans le Palais des ducs de Bourgogne (musée gratuit, ce qui ne gâche rien). Nous, nous avons décidé de faire les choses de façon parfaitement logique, à savoir : visite guidée sous la pluie puis visite du musée alors que le soleil pointait son nez…

Actuellement le musée des Beaux Arts est en rénovation, nous n’avons donc pu voir qu’une petite partie, (peintures, sculptures, armes, objets… médiévaux) mais vraiment intéressante :

Ensuite, pourquoi pas une visite de L’église Notre-Dame de Dijon, considérée comme un chef-d’œuvre d’architecture gothique du XIIIe siècle ? On estime que l’édifice actuel a été construit des années 1220 aux années 1250 (environ hein !).

19112016-imgp6879-copie

imgp6983

A l’extérieur, sur un pan de l’église, rue de la Chouette, on trouve une chouette en pierre, polie par le temps et les nombreuses mains baladeuses. La signification de cette sculpture est inconnue. Pour certains, la chouette pourrait-être une signature laissée là par un tailleur de pierre.

La chouette est très usée car Dijonnais et touristes ont coutume de la caresser, de la main gauche, en espérant que le vœu qu’ils formulent soit exaucé. Mais attention si vous passez par là, vous ne devez pas regarder la salamandre présente à côté, sous les grilles, sous peine d’annuler votre vœu…

La chouette est ainsi devenue un des emblèmes de la ville.

 

imgp6898bweglise

imgp6980

Pour finir le week-end ? Déambulation dans les rues dijonnaises… qui sait, vous tomberez peut-être sur une brocante ? Il y a de nombreux magasins d’artisanats et de déco, alors pourquoi pas un peu de shopping ? 🙂

mise à jour : la moutarde ! Bein oui j’allais oublier de vous en parler ! Alors là, c’est comme aux halles, vous avez l’embarras du choix ! Au pinot noir, au sirop d’érable, au marc de Bourgogne, aux noix… miam !!!! Je vous conseille la « Reine de Dijon » (100 % du coin) ou encore la bien connue « Edmond Fallot ». Le plus difficile, c’est de choisir !

imgp6905

imgp7031

imgp6898bw

La nuit aussi c’est beau… avec un petit côté mystérieux…

imgp7045

imgp7083-copie

En tout cas, ce fut pour nous une belle découverte ! Je n’étais pas hyper emballée par la région, un peu trop plate à mon goût, mais Dijon est une ville magnifiquement préservée et extrêmement agréable. 🙂 J’y retournerai avec plaisir, pour faire le tour des caves à vin cette fois ! N’oublions pas qu’il y a sur la route : Beaune, Nuit-Saint-George…

En attendant de déguster un bon verre de vin (avec modération 😉 cela va sans dire ) au pied de la cheminée, je vous souhaite un bon week-end !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 25th, 2016|Non classé|14 Comments

Happy Tuesday !

Salut à tous !

Je reviens tout juste d’un week-end à Dijon (très belle ville au passage !) et à l’heure où vous lirez ces lignes, je serai à Paris. Mais la magie des internets me permet de vous programmer ce petit « Joyeux Mardi » depuis mon salon.

Voici donc la suite des exercices donnés par Elke Vogelsang (suite au workshop anglais), avec comme thématique cette semaine : « photographier votre/vos chiens en intérieur en vous adaptant à la lumière disponible… »

Suite à un conseil d’Elke, j’ai tenté une nouveauté (en même temps c’est un peu le but de ce projet) :

Placer le chien face à la fenêtre, avec un fond foncé et ainsi vous aurez une ambiance style « studio ».

J’ai donc fait ces photos les fenêtres de la cuisine grandes ouvertes : le chien assis sagement face à la terrasse et dos au tissu noir et moi, allongée dehors (sous la pluie). J’étais toute seule, sinon Aurélien n’aurait pas manqué de vous faire une photo de cette magnifique installation !

De cette façon, le modèle reçoit suffisamment de lumière et vous n’avez pas besoin d’utiliser de flash (même par temps de pluie, la preuve).

Un petit concentré des humeurs de Milford…  😉

 

mimix4

 

Bonne semaine à tous !

 

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 22nd, 2016|Les mardis, Milford, Photos|6 Comments

Kaikoura – Nouvelle-Zélande

Lundi, un séisme de magnitude 7,8 à coupé du monde la petite ville de Kaikoura, dans l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. On dit souvent que l’intérêt porté à un drame est inversement proportionnel à la distance qui nous en sépare. Pour le coup la Nouvelle-Zélande est aux antipodes. Mais lorsque le drame se déroule dans un lieu que l’on connaît, l’intérêt qu’on y porte explose.

En octobre 2009 nous sommes partis passer une année complète dans ce petit coin de paradis. Dont 9 mois dans l’île du Sud et 5 ou 6 semaines à Kaikoura. Cette ville entre montagnes et océan pacifique, nous plus que marqué. Nous y avons fait notre tout 1er wwoofing, qui nous a permis de rencontrer une vraie famille du bout du monde. Nous y avons été accueilli pour Noël et nous avons pu présenter tour à tour à cette famille du bout du monde nos vrais parents, ceux de France.

Après le choc de l’actualité, j’ai voulu me replonger dans mes photos. Exercice extrêmement douloureux pour moi, qui ne me suis jamais vraiment remise de ce voyage 😉 (parce que c’était bien hein !)

J’ai voulu partager avec vous, un peu de ce qui nous a fait aimer Kaikoura (qui signifie « Langouste » en Maori, donc rien que le nom !)…

imgp8122-copie

Hiver /Eté

imgp9068

Un wwoofing, parfait : maison de ouf autoconstruite, poules, barbecue autoconstruit aussi, moutons, chien,                     potager immense… ♥

Petite vue sympa 🙂

imgp1008-copie

Kayak, pèche et expressions artistiques…

Aurélien est en train de hurler pour que je le rejoigne 🙂

imgp8840-copie

On profite…

imgp9089

imgp0924

On vois des otaries (en veux tu, en voilà) 🙂

 Il y avait une cascade connue pour abriter des tas de bébés otaries (vidéo à la fin de l’article), pour le plus grand bonheur des touristes, mais qui a malheureusement été complètement détruite lors du séisme.  Pour rappel, on ne touche pas les animaux « sauvages » même si il vous sniff les pieds et que vous mourrez d’envie de voir « comment c’est doux ». (Surtout que ça a de sacrées dents ! Et de toutes petites oreilles, mais ça n’a pas de rapport).

imgp1137

De beaux lever de soleil ! (garantie 100 % naturel) Ce matin là était particulièrement dingue ! (Je n’ai quand même pas osé réveiller mes beaux parents dans le van à côté…)

imgp2011

imgp2016

Des petits-dej dos aux montagnes, face à l’océan

Et puis Noël… Le 24 au bord de l’océan, le 25 chez Peter et Susan ♥

Admirez notre beau sapin de Noël…!

imgp9328

Les joies de la vie en van !

imgp9310

Parfois on bosse…

imgp8878-copie

Un petit souvenir de piètre qualité, mais pour qui aime les otaries !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, Kaikoura, on reviendra !

imgp0871

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 18th, 2016|Non classé|0 Comments

Joyeux Mardi !!!

On se retrouve après un long week-end de trois jours. Et ça fait du bien ! (le week-end, pas de vous retrouver). Je plaisante !!!!

Aujourd’hui, nous sommes mardi, et le mardi c’est ……? Mimi ! Oui mais cette fois, histoire de changer un peu, j’ai rajouté d’autres chiens 🙂 Yeah encore plus de chiens !!!!

…cachez votre joie…

Bref, dans la continuité des exercices donnés par Elke Vogelsang (suite au workshop anglais), la thématique de cette semaine était : « the pack », la meute.

Sans plus attendre voici ma meute à moi :

imgp6447testlr2-copie

 

Et alors là, j’ai découvert la difficulté de prendre plusieurs chiens en photos (en même temps, cela s’entend). Bon Milford ça va pas trop mal, il est habitué aux photos et aux « assis – pas bouger » mais alors avec Lilo et Hélium… C’était plus compliqué. Mais on s’est bien marrés et les chiens se sont bien dépensés !

Pas de photos très réussies, mais un bon moment passé ensemble.

Un photoshopage trèèèès approximatif

imgp6659-copie

Une belle photo qui manque de netteté, mais qui me plaît beaucoup !

imgp6566testcouleur

Il a osé bouger !?!

imgp6628-copie

Un petit portrait d’Hélium :

imgp6616copiecouleur

Et deux images bonus pour finir, Milford se transforme en équilibriste ! (oui je sais il est prêt pour le Cirque du Soleil).

Et on se retrouve en fin de semaine pour une spéciale « Kaikoura » en Nouvelle-Zélande, qui vient de subir un très fort séisme.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 15th, 2016|Non classé|2 Comments

Week-end dans les Alpes du sud

Bonjour à tous !

Vous savez la bonne idée qu’a eu Aurélien ? Non ?

Il a décidé de m’emmener camper dans la neige, histoire de tester ma résistance au froid. Résistance qui, je vous le rappelle, est équivalente à celle d’une moule dans un congélateur, puisque j’ai eu froid TOUTES les nuits en Ecosse, voyage qui s’est déroulé… en été. Mais cette fois ci, bien décidé à ne pas devoir abandonner derrière moi quelques orteils, je me suis équipée en conséquence.

A savoir, un duvet spécial expéditions Arctique, un bonnet, des chaussettes en laine, un caleçon et un haut Damart.

Fin du suspens, j’ai quand même eu froid. Mais j’ai survécu.

imgp5305

Parait que j’ai une mauvaise circulation sanguine. Parce que de l’autre côté de la tente, Aurélien qui dort dans son vieux duvet décathlon n’a pas eu froid. D’un autre côté, il n’a pas eu à se lever (2 fois !) au milieu de la nuit. Mais bon du coup il a raté le ciel incroyable qu’il y a eu cette nuit là.

Bref revenons à nos moutons. (Tiens s’enrouler dans une peau de moutons, ça pourrait m’aider ?)

Il y a quinze jours, nous sommes partis direction Briançon, plus exactement quelque part au dessus, plus exactement à 1 987 mètres d’altitude.

On arrive de nuit, le chemin est gelé, les alentours recouverts de neige, il fait froid. On monte la tente, je cours un peu histoire de me réchauffer… Et à 20h30, bon bein, on se glisse dans nos duvets. Le mien est top, tout moelleux (et tout neuf) mais n’empêche que je n’ai pas très chaud. Je dors mal, réveillée notamment par le chien qui se met à aboyer comme un fou dans la voiture. Je descends voir. Là je me rends compte qu’on serait dans un film d’horreur, ce serait vraiment très stupide. Sinon le ciel est incroyablement pur, c’est magnifique. Mais pas de photo, je pense que vous comprendrez !

Bref le jour se lève (doucement vu l’encaissement de notre emplacement), l’intérieur de la tente est tout givré, mais enfin, je n’ai plus froid. Dommage faut se lever.

Le temps de replier la tente gelée (sans gants, mais quelle bonne idée !), de faire quelques photos, on démarre la voiture. Il est presque 10h, il fait -6 °c.

Mais c’est beau !!!!!

On découvre le lac gelé, les sommets, les sapins en transition automnale…

 

imgp5429

Puis loin, sur la route pour redescendre un peu plus bas dans la vallée, on dépanne 2 jeunes filles transies, leur van est resté bloqué par la neige. Ça a du bon un 4×4 parfois.

On passe par des chemins magnifiques. Ça a du bon un psychopathe de l’itinéraire, parfois. ^_^

imgp5439

imgp5502

Le psychopathe en question me fait découvrir la « Fontaine pétrifiante » à Réotier dans les Hautes-Alpes, qui est vraiment surprenante ! (Et pas du tout indiquée.)

Formée par les dépôts d’eau minéralisée, la Fontaine Pétrifiante est en constante évolution.  Elle est une particularité géologique issue de la faille de la Durance. L’eau de la Fontaine provenant d’une source thermo minérale, avoisinant les 22°, est riche en gypse et en calcaire. Au contact de l’air, l’eau chargée en carbonates forme des concrétions aux contours étranges évoluant sans cesse au fil du temps….

En route on croise des moutons ♥ ♥ ♥

imgp5569

On croise aussi des arbres magnifiques, pleins de couleurs, c’est sur l’automne s’installe ♥

imgp5812bis

Un petit tour à Pontis, pour son bout de forêt absolument magique (plus de photos de Milford dans la forêt magique ici), et pour sa vue spectaculaire sur le lac de Serre-Ponçon. ♥

imgp5592

imgp5666

Le lac de Serre-Ponçon, c’est un peu notre chouchou avec Aurélien, on aime bien y retourner tous les 5 ans (plus ou moins), histoire de reprendre un petit shoot de « wahou ». Cette fois, nous avons dormi, quasi les pieds dans l’eau.

Et la bonne nouvelle c’est qu’il a fait beaucoup moins froid (altitude plus basse + nuages = nuit nickel !) j’ai même eu trop chaud ;-).

 

On s’est trouvé un coin parfait, seul au monde, avec de quoi faire un petit feu.

 

imgp5716

On repart sous la pluie, mais on en a bien profité ! Maintenant, retour à la maison (douche et chauffage, mais quel luxe !)

imgp5766

imgp5755

 

Un petit tour pour voir les demoiselles coiffées qui jouent à cache-cache et on rentre.

imgp5784

Bon long week-end à tous ! Profitez en bien ! Pour notre part, rien de prévu 🙂 Ça aussi ça fait du bien…

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 10th, 2016|Autres, Non classé, Photos, Voyages|9 Comments

Joyeux Mardi !

Bonjour à tous !

Encore une semaine un poil raccourcie ! Yeah ! Pour fêter ça, je vous propose rien de moins que la RÉVOLUTION !

Je ne sais pas, c’est peut être les élections américaines qui me monte à la tête… A moins que ce ne soit le sujet de cette semaine : « scène urbaine ». J’étais drôlement embêtée en voyant le sujet choisi par Elke Vogelsang (suite au workshop anglais), parce que nous vivons en pleine campagne et que la fois où nous avons emmené Milford à Lyon, il s’est retrouvé avec un bout de verre dans un coussinet. Ce chien n’est pas du tout habitué au bitume, du coup je ne savais pas trop comment faire.

J’avais bien envie de faire des photos dans une usine désaffectée, mais en une semaine, c’était un peu compliqué à trouver et ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus propre pour un chien qui ne regarde pas où traîne ses pattes (ou sa truffe).

J’ai donc opté pour la solution du temple de la consommation.

Il ne faut pas avoir peur du ridicule quand on fait de la photo… Parce qu’on peut par exemple se retrouver un dimanche sur un parking de supermarché, perchée sur un escabeau ou entrain d’empiler des caddies… 🙂

 

« My little pirate ♥ »

imgp6411

« The lost boy »

imgp6374

 

« Wich way ? »

imgp6428

 

Ce n’était pas la séance photo la plus facile, Milford n’était pas du tout à l’aise sur ce grand parking, mais avec du calme et beaucoup de croquettes, tout s’est bien passé. Il a eu le droit à une trèèèès longue balade au milieu des champs pour le réconforter. Mais bon il a quand même bien failli se noyer…

On se balade souvent au bord d’une rivière, j’ai tendance à faire confiance à son instinct, mais peut-être que je me plante ? Parce que cette fois ci, impossible pour lui de remonter sur le rivage, le courant était trop fort et la pente très raide. On ne le voit pas revenir et on se précipite quand on l’entend couiner comme jamais. Aurélien l’attrape par le cou (et manque de tomber à l’eau) mais finalement tout le monde va bien. Je crois que c’est moi la plus traumatisée 😉

Si on ajoute la fois ou il a sauté par la fenêtre du 1er étage, directement sur la route, je ne sais pas pourquoi, mais je me dis qu’il vaut mieux le surveiller de près ! (Il avait des circonstances atténuantes pour le coup de la fenêtre, ce chien n’est pas suicidaire…)

« Mais qu’est ce que je fiche là moi ?! »

imgp6389

 

Pour finir, je voulais vous présenter le magnifique Katana, un cané corso qui ressemble de plus en plus à vieux sage (ou à une princesse, c’est selon) 🙂 Il n’est pas beau ce grand costaud ?

Merci à Alis pour sa participation à la thématique de la semaine passé « encadré – frame – encadrement… »

Vous pouvez retrouver Alis sur son Instagram :

14939473_10154287718958143_1837214047586276989_o

14900492_10154283856288143_3834526453278278989_n

 

Bonne semaine à tous et rappelez vous, le week-end commence jeudi soir !!!!

FacebookTwitterPinterestTumblr
By | novembre 8th, 2016|Les mardis, Milford, Non classé, Photos|2 Comments